Politique › Institutions

Négociation avec le FMI : Denis Sassou Nguesso attendu en Chine

Selon les sources dignes de foi, le président de la république du Congo s’en volera pour la Chine dans les prochains jours afin de faciliter la dernière phase de négociations avec le FMI.

C’est un secret de polichinelle, le Congo Brazzaville peine à conclure les négociations avec le FMI pour sauver son économie de la crise quelle traverse. Denis Sassou Nguesso a décidé à aller au four question d’accélérer le processus. Le chef de l’Etat congolais se rendra en Chine dans les prochains jours afin de convaincre son homologue Xi-Jinping.

On se souvient que Bertrand Cochery, l’ambassadeur de France au Congo Brazzaville lors de sa récente visite au président du sénat a laissé entendre que la phase actuelle est celle des ultimes négociations. Il ne reste plus, a-t-il dit, qu’à ce que les partenaires chinois prennent conscience des enjeux pour que le dossier puisse passer car sans ce programme de réforme, il ne pourra pas y avoir d’avancée.


Équation à résoudre pour le président Sassou Nguesso sera de rassurer la chine dont la créance constitue un véritable goulot d’étranglement. Il faudra impérativement trouver des solutions pour l’assouplissement des conditions de remboursement de la dette congolaise vis-à-vis de la Chine. Rappelons que outre cette étape, le FMI attend surtout du Congo Brazzaville une transparence dans la gestion des affaires publiques et un mécanisme efficace de lutte contre la corruption. Des exigences qui sont progressivement entrain d’être mise en place par les lois votées au parlement et au sénat.

À LA UNE
Retour en haut