› Société

Le mauvais état des routes à Pointe Noire inquiète les populations

Circuler sur certains axes à Pointe Noire est devenu tant pour les automobilistes que pour les piétons un parcours de combattant. Une situation qui inquiète chaque jour…

La dégradation des routes à Pointe Noire la capitale économique du Congo prend chaque jour un peu plus d’ampleur, rendant la vie dure aux habitants. A en croire un expert exerçant dans le secteur des ponts et chaussées, cela est principalement dû à l’état de vétusté de ces routes, du manque de canalisation et d’entretien. Il appelle d’ailleurs à l’intervention rapide de l’Etat afin de limiter la facture de la réfection.

La situation est devenu un véritable boulet pour les populations qui ont de plus en plus du mal à circuler pour vaquer à leurs occupations. Les automobilistes qui subissent le plus sont confrontés au quotidien aux difficultés de la conduite. Ils ne cessent de demander aux autorités compétentes de résoudre ce problème qui les empêche de travailler efficacement.


Certains n’hésitent pas à pointer du doigt comme conséquences les accidents ainsi que les embouteillages que cela cause à Pointe Noire.  Sur l’avenue Marien-Ngouabi, par exemple, une grande partie du goudron s’est décapée sur une longueur de plus de vingt mètres, entre l’arrêt de bus 501 et la station-service X-oil, causant souvent un grand embouteillage.

Pourtant, on se souvient qu’en 2014, face à cette même situation, le président Denis Sassou Nguesso avait débloqué un budget de 20 milliards de Francs CFA pour le Ministère de l’Aménagement du territoire chargé des Grands travaux afin de solutionner le problème. Visiblement, rien ne semble décoller…


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 01.09.2020

A la découverte d’Oyo

Oyo est une ville de la République du Congo, située dans le département de la Cuvette, chef-lieu du district homonyme, située à plus de 400…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut