International › APA

Maroc : L’économie accuserait une contraction de 5,2% en 2020 (banque centrale)

L’économie marocaine accuserait une contraction de 5,2% en 2020, suivie d’un rebond de 4,2 en 2021, prévoit la banque centrale du Maroc.

 Dans un communiqué publié mardi à l’issue de son  conseil, l’institution financière indique que la valeur ajoutée agricole connaîtrait un recul de 4,6%, avec une récolte céréalière estimée par le département de l’agriculture à 30 millions de quintaux, et celle des activités non agricoles diminuerait de 5,3%.

« Pâtissant de l’effet conjugué de la sécheresse et des restrictions pour limiter la propagation du Covid-19, l’économie accuserait, selon les projections de la banque centrale, une contraction de 5,2% en 2020, la plus forte depuis 1996 », lit-on dans le communiqué.


En 2021, la banque centrale table sur un rebond de croissance à 4,2%, avec une augmentation de la valeur ajoutée agricole de 12,4%, sous l’hypothèse d’une production céréalière de 75 millions de quintaux, et une amélioration du rythme des activités non agricoles à 3,1%.

Pour ce qui est de l’inflation, la banque centrale prévoit que celle-ci se maintiendrait au Maroc à un niveau modéré autour de 1% aussi bien en 2020 qu’en 2021.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 01.10.2020

Le Musée galerie du bassin du Congo

Fondée en 2008 par les dépêches de Brazzaville ( premier groupe de presse d’Afrique centrale ), le Musée Galerie du Bassin du Congo est un…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut