International › APA

Lutte contre la Covid-19: le ministre ivoirien de la Santé sonne la cloche pour la clôture des transactions à la BRVM via une cérémonie virtuelle

Pas d'image

Le ministre ivoirien de la Santé et de l’hygiène publique Aka Aouélé, a procédé à la sonnerie de la cloche pour la clôture des transactions à la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM), le vendredi 15 mai 2020, lors d’une cérémonie virtuelle.Cette cérémonie de ring thé bell  « marque la détermination des structures centrales du marché financier de l’UEMOA et de tous ses acteurs à faire barrière à la Covid 19 », a déclaré le directeur général de la BRVM et du DC/BR, Edoh Kossi Amenounve, via la plate-forme « Zoom ». 

« Il s’agit pour nous de joindre notre voix à la sensibilisation des populations de l’UEMOA sur la réalité de la pandémie dont la gravité et les conséquences prévisibles soulèvent d’importantes inquiétudes », a fait savoir M. Kossi Amenounve. 

La pandémie de Covid-19 amène les entreprises à s’adapter au contexte sanitaire qui impose des mesures barrières et à se réinventer. Il s’est dit ravi d’accueillir, ce vendredi 15 mai 2020, la première cérémonie virtuelle de sonnerie de cloche de la BRVM. 

La sonnerie de la cloche pour la clôture des transactions de la BRVM vise à rester conforme aux mesures de distanciation grâce à la technologie. La cérémonie s’est faite sans rassemblement au siège de la BRVM, à Abidjan, les participants se sont tous connectés à distance. 

Le président du Conseil d’administration et les administrateurs de la BRVM et du DC/BR à partir de leurs bureaux dans leurs pays respectifs, ont pris part à cette cérémonie virtuelle,  avec comme invité d’honneur, le ministre de la Santé et de l’hygiène publique, Eugène Aka Aouélé depuis Aboisso, à 117 km au Sud d’Abidjan. 

« Je voudrais inviter tous les acteurs du marché financier régional au respect strictes des gestes barrières pour freiner la propagation de la maladie afin de préserver notre tissu économique et social », a dit M. Aka Aouélé. 


Il a insinué qu’il « reste convaincu que les marchés financiers auront un rôle important à jouer pour la relance des activités après la crise sanitaire à travers la mobilisation de ressources pour le financement des économies des Etats et le secteur privé ».   

Le ministre ivoirien de la Santé a encouragé et exhorté les acteurs du secteur à « la mise en œuvre de produits financiers spécifiques et innovants pour faciliter cette mobilisation de ressources en particulier pour renforcer les capacités sanitaires » dans les pays membres de l’Uemoa. 

M. Amenounve a assuré que la détermination, la discipline et le courage constituent des forces dans cette lutte pour la vie, avant d’ajouter « notre capacité de résilience est à rude épreuve mais notre foi est inébranlable ». 

La BRVM et le DC/BR ont, de ce fait, mis en place un plan de vigilance depuis le début de la crise et qui a permis la poursuite normale de nos activités et « nous ne déplorons à ce jour aucun cas de contamination dans nos installations et parmi notre personnel », a fait savoir M. Amenounve.

En dépit de ce contexte sanitaire « nos activités se maintiennent à un bon niveau comme en témoigne les valeurs transigées sur notre marché. Nos indices montrent aussi une certaine résilience qui traduit l’optimisme des investisseurs », a dit le directeur général de la BRVM. 


L’Info en continu
Bon plan
Publié le 01.09.2020

A la découverte d’Oyo

Oyo est une ville de la République du Congo, située dans le département de la Cuvette, chef-lieu du district homonyme, située à plus de 400…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut