Eco et Business › L'Eco en +

Le Mouvement du réveil encourage l’entrepreneurial des jeunes

Les jeunes édifiés sur l’entrepreneuriat.

Cette organisation non gouvernementale que coordonne Mac Nsondet a organisé, le 23 février à Brazzaville, un symposium des entrepreneurs pour amener les jeunes à s’autonomiser.

Au cours de cette rencontre, il s’est agi pour certains entrepreneurs de partager leurs expériences avec les jeunes qui voudraient s’engager dans l’entrepreneuriat. La thématique développée portait sur « Les difficultés du parcours : une vraie graine du succès ».

Les participants ont eu droits à des cours sur les techniques de gestion et d’organisation d’une entreprise. Ils ont été exhorté à se référer aux initiatives centrées sur les modèles économiques; à se constituer en groupe et tirer profit des technologies de l’information et de la communication.

Pour Mac Nsondet, l’initiateur du symposium, les jeunes n’ont plus de raison d’attendre les concours de la Fonction publique ou les entreprises privés pour avoir du travail. Ils doivent s’engager et s’orienter en créant des entreprises, en saisissant les nombreuses opportunités que ce siècle leur offre.


« Avec 30 000 ou 50 000 francs CFA, réfléchissez déjà et commencez à faire quelque chose. Les patrons d’aujourd’hui ont passé les mêmes moments hier. Les jeunes représentent 60% de la population, donc il faut qu’ils s’engagent en évitant la peur et en profitant du témoignage », a indiqué Mac Nsondet.

Ces futurs entrepreneurs ont été édifiés sur l’accession aux financements alternatifs réalistes pour les très petites entreprises africaines ainsi que le lobbying et le plaidoyer des entrepreneurs.



À LA UNE
loading...
Retour en haut