› Santé

L’assurance maladie universelle, une des priorités du gouvernement congolais

La couverture santé pour tous, une priorité au Congo

A l’occasion de la journée mondiale de la santé célébré le 7 avril, la ministre de la Santé et de la population, Jacqueline Lydia Mikolo, a promis aux congolais l’accès aux soins adéquats à moindre coût.

 

La journée mondiale de la santé a été célébré cette année sous le thème « Couverture-santé universelle pour tous et partout ». Le Congo s’est joint à la communauté internationale pour commémorer cette date du 07 avril à Brazzaville. C’était donc une occasion pour le ministre de la santé, Jacqueline Lydia Mikolo, de rappeler que l’accès aux soins adéquats à moindre coût et l’amélioration des services de santé, est l’un des axes prioritaires du gouvernement congolais. « Au niveau de notre pays le Congo, la constitution du 25 octobre 2015 garanti le droit à la santé en son article 36. De même, l’accès aux soins et services de santé de qualité pour toute la population, y compris les couches vulnérables est inscrit dans le programme du chef de l’Etat », a déclaré Jacqueline Lydia Mikolo.

Le gouvernement congolais entend renforcer le système de santé grâce à la création des nouveaux districts sanitaires et à l’adoption des paquets de services essentiels. Ceci dans le but d’élargir la couverture des soins et services de santé pour toutes les couches de la société.


Seront également inclus dans le processus de mise en place de l’assurance maladie universelle au Congo : la gratuité de la césarienne, des interventions obstétricales majeures, du paludisme au profit des enfants de zéro à 15 ans, de la tuberculose et du VIH/SIDA. Une initiative qui sera menée en partenariat avec la Banque Mondiale avec des appuis venant entre autres de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’Agence Française de Développement (AFD) et du cabinet Expertise France.

 

À LA UNE
Retour en haut