International › AFP

La guerre en Afghanistan en chiffres

La guerre en Afghanistan, lancée le 7 octobre 2001 en réponse aux attentats du 11-Septembre, est la plus longue que les Etats-Unis aient jamais menée. Voici les chiffres-clés de ce conflit que l’accord avec les talibans cherche à conclure.

– LES EFFECTIFS –

L’Otan s’est engagé en Afghanistan dès décembre 2001 mais les Etats-Unis ont fourni tout au long du conflit le plus gros contingent militaire, qui a atteint jusqu’à 98.000 soldats au plus fort des combats, en 2011, selon les chiffres du Pentagone.

En février 2020, quelque 16.500 militaires venus de 38 pays étaient encore déployés en Afghanistan pour participer à l’opération Resolute Support (RS) de l’Otan, qui n’a aujourd’hui plus officiellement qu’une mission de formation et d’assistance à l’armée afghane, selon les derniers chiffres de l’Alliance atlantique.

Les Etats-Unis fournissent encore le plus gros contingent de l’opération avec 8.000 militaires, suivis de l’Allemagne (1.300 soldats), le Royaume-Uni (1.100), l’Italie (900), la Géorgie (870) et la Roumanie (800).

La France, qui a eu jusqu’à 4.000 soldats en Afghanistan en 2010, s’est retirée du pays en 2012.

Outre leur participation à Resolute Support, plusieurs milliers de militaires américains participent sur le sol afghan à l’opération américaine Freedom’s Sentinel.

Le Pentagone ne publie pas le nombre exact de ses troupes participant à cette opération antijihadiste, mais il estime à « environ 14.000 militaires » le déploiement américain total en Afghanistan, bien que le président Donald Trump ait mentionné plusieurs fois le chiffre de 13.000.

– LES PERTES –


Ce sont les Etats-Unis, au sein de la coalition, qui ont payé le prix humain le plus fort en Afghanistan avec 1.909 militaires tués à l’ennemi et 20.717 blessés au 20 février, selon les chiffres du Pentagone.

Parmi les autres pays membres de la coalition, c’est le Royaume-Uni qui a subi le plus de pertes, avec 454 morts, suivi du Canada (157) et de la France (89 morts), selon les chiffres du site icasualties.org, qui compile les morts et les blessés des guerres en Irak/Syrie et en Afghanistan.

Le gouvernement afghan a cessé de publier les pertes dans les rangs de l’armée afghane, qui sont très élevées. L’ONU évalue entre 32.000 et 60.000 le nombre de civils afghans tués dans ce conflit.

– LE COÛT –

Au 30 septembre 2019, le Pentagone évaluait officiellement le coût des opérations militaires en Afghanistan à 776 milliards de dollars depuis 2001, dont 197,3 milliards destinés à la reconstruction du pays et de ses institutions.

Mais selon une étude de la Brown University publiée fin 2019, le coût des guerres américaines est bien supérieur au budget du seul Pentagone: l’aide accordée par le département d’Etat n’est pas comptabilisée, pas plus que les opérations des services de renseignement ou encore les coûts médicaux des milliers d’anciens combattants blessés dans ce conflit.

En tenant compte de tous ces facteurs, les chercheurs de Brown évaluent à 6.400 milliards le coût total des guerres antijihadistes menées par les Etats-Unis en Irak, en Syrie, en Afghanistan et ailleurs depuis 2001.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut