Politique › Justice

Justice : la réponse sanglante de Jean-Martin Mbemba à la justice du Congo Brazzaville

Trois jours après sa condamnation par contumace à 10 ans de prison par le justice congolaise, Jean-Martin Mbemba a enfin réagi. Il est loin d’avoir mâché ses mots…

Condamné pour atteinte à la sûreté intérieure de l’Etat et complice de détention illégale d’armes de guerre, Jean Mbemba en exil a enfin réagi à RFI. L’ancien ministre de la justice condamné a 10 ans de prison tout comme autres co-accusés, eux aussi jugés par contumace s’est montré très ferme.

« Cette affaire a concerné huit personnes qui ont été poursuivies. Il y a eu un mort, il y a trois personnes bien malades suite aux différentes tortures, et qui sont en soin à l’étranger dont moi-même, et quatre personnes qui ont été considérées par les Nations unies comme étant en détention arbitraire. » a affirmé l’ancien ministre avant de poursuivre dans le même ton.


« Donc, c’est une vraie colère, de telle sorte que, le moins que l’on puisse dire, c’est que ça n’a rien de juridique. Il n’y a eu aucune preuve. On a dit : déstabilisation des institutions de la République suite à une réunion que j’aurais présidée. On ne donne ni date, ni lieu.On a dit détention illégale d’armes. Paraît-il que ma voiture aurait transporté 400 PMK (pistolets mitrailleurs kalachnikov NDLR) ! Dans une voiture berline, sur un terrain sablonneux, accidenté, avec des collines… Vous voyez le ridicule. Je dis bien, le ridicule ! » A-t-il conclu.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut