Sport › Autres sports

Gymnastique : les entraîneurs en recyclage

La Fécogym cherche des solutions pour rehausser le niveau des entraîneurs.

Un cours technique a été lancé le 20 août, au gymnase Maxime-Matsima, par la Fédération congolaise de gymnastique (Fécogym), en vue de rehausser la discipline.

Ils sont treize entraîneurs nationaux, qui prennent part à cette formation organisé par la Fédération congolaise de gymnastique. Ils sont venus des sept ligues notamment Brazzaville, Pointe-Noire, Kouilou, Niari, Lékoumou, Bouenza et Cuvette ouest pour y prendre part.

« Nous avons bénéficié, du Comité national olympique et sportif congolais, de ce cours technique de la gymnastique, grâce à la Solidarité olympique et à la Fédération internationale. Les deux structures ont mis à notre profit un expert canadien, Guy Lavoie. Il a déjà formé les Congolais au Canada et est à sa troisième présence au Congo », a commenté François Bakana, président de la Fécogym.


La gymnastique, a-t-il indiqué, a intégré dans son programme de développement pour le compte de l’olympiade 2017-2020 des mouvements gymniques tels que : la gymnastique pour tous, la gymnastique rythmique, la gymnastique aérobic, la gymnastique artistique féminine et masculine.

Brice Merlin Lepebé, le directeur général des Sports, a salué la politique de formation de la Fécogym qui s’inscrit, selon lui, dans la vision du ministre des Sports et de l’éducation physique. Cette formation s’achève le 26 août prochain.

À LA UNE
Retour en haut