Sport › Autres sports

Formation des enseignants d’EPS d’enseignants pour le Rugby à l’école

Durant trois jours, plus de cinquante participants ont bénéficié des connaissances sur cette discipline sportive. Une formation subdivisée en deux modules : la formation de formateurs de rugby et celle des arbitres de rugby.

Le conseiller au sport du ministre des Sports et de l’éducation physique, Jean Nganga a déclaré le 9 mars à Brazzaville, que le Congo voulait avec la formation des formateurs et arbitres de rugby, destinée aux enseignants d’EPS et les étudiants de l’ISEPS et de l’INJS, promouvoir le rugby et booster la pratique de ce sport en milieu scolaire et universitaire.

Durant trois jours, plus de cinquante participants ont bénéficié des connaissances sur le rugby. Une formation subdivisée en deux modules : la formation de formateurs de rugby et celle des arbitres de rugby.

Ce stage a réuni des officiels techniques : entraineurs, arbitres et membres de la Fédération congolaise de rugby (FECORUG) exerçant déjà, mais surtout les professeurs d’Education physique et sportive (EPS), les étudiants en années de licence et de master à l’Institut national de la jeunesse et du sport (INJS) et l’Institut supérieur de l’éducation physique et sportive (ISEPS).

«Sur le premier module, nous avons enseigné à ces futurs formateurs les connaissances générales du rugby ; l’historique et les valeurs de ce sport ; les instances internationales, leurs activités et leur actualité ; les sites officiels où ils peuvent compléter leur connaissances sur le rugby. Ensuite sur l’arbitrage, nous leur avons appris les règles du jeu mais aussi les évolutions actuelles avec l’assistance vidéo ou la justification des fautes sifflées», a expliqué Charles Yapo.


Pour Paulin Mandoumou, le président de la FECORUG, cette formation épouse bien le programme de cette fédération dont l’axe prioritaire est la vulgarisation du rugby en milieu scolaire.

«En conviant les professeurs d’EPS, les étudiants de l’ISEPS et de l’INJS à ce stade, nous visons à rendre plus populaire et plus pratique le rugby, prioritairement à l’école. Il est évident qu’en enseignant ce sport au collège, au lycée et à l’université, cela participera de cet objectif qui consiste à inspirer des vocations pour ce sport moins connu au Congo», a-t-il fait savoir.

Pélagie Ngouomo, participante, enseignante d’EPS et arbitre internationale de football à ce stage a lancé un appel aux parents afin d’encourager leurs enfants à la pratique de ce sport qui développent des valeurs loyales

«Avant, je me disais que le rugby était un sport violent à travers les images que je vois à la télé. Mais au fond, c’est un sport, certes, viril mais qui développe et favorise la loyauté, le respect des règles et celui des adversaires. Que les parents qui sont encore réticents permettent à leurs enfants de découvrir ce sport accepté par l’olympisme», a-t-elle précisé.

À LA UNE
Retour en haut