Sport › Football

Fécofoot : le poste de 2éme vice-président toujours inoccupé

Une vue de la façade du siège de la FECOFOOT.

L’assemblée générale ordinaire de la Fédération congolaise de football (Fécofoot), tenue le 5 mai à Brazzaville, a lancé officiellement le programme d’action du nouveau bureau exécutif.

Parmi les points inscrits à l’ordre du jour figurait l’élection à la deuxième vice-présidence, poste resté vacant depuis l’élection de Jean Guy Blaise Mayolas, le 3 octobre 2018 à Madingou. L’ancien sélectionneur des Diables rouges, Henri Endzanga, était le seul postulant mais n’a pas eu les faveurs des électeurs. Sur quarante-trois, trente-quatre se sont prononcées pour le non contre huit pour et un bulletin nul.

«  La candidature d’Henri Endzanga n’a pas été retenue comme 2e vice- président de la Fécofoot », peut-on lire dans le communiqué final sanctionnant les travaux. En dehors de cette élection, la Fécofoot a aussi élu les membres de ses organes juridictionnels.  Me Alphonse Dianguitoukoulou a été placé à la tête de la commission d’éthique avec pour collaborateurs Me Anicet Kikonso (vice-président), Davis Gilbert Mampouya, Jean Cyprien Kelani et Alain Fortuné Malonga (membres). La gestion de la commission de discipline a été confiée à Me Ibara, secondé par  Abraham Soumbou ( vice-président) puis  suivi par  Tertulien Demba, Marie Angèle Bitsindou et Dieudonné Bakolo (membres). La commission de recours est, quant à elle, présidée par Me François André Quenum. Me Kevin Kisito Kodia (vice-président), Jean Jacques Mbou, Fidèle Stalgar  Diahomba et Jean Baptiste Saminou sont les membres qui l’accompagnent.


L’assemblée générale a adopté le procès-verbal de l’élection  du 3 octobre, à Madingou,  ainsi que les textes fondamentaux de la Fécofoot. Elle a approuvé le rapport d’activités  puis le rapport financier 2018, tout en augmentant  celui de cette année. « Pour  le budget 2019, initialement prévu à 1 631 945 000 F CFA, il a été revu à la hausse sur proposition des membres de l’assemblée générale qui ont inscrit un montant de 150 000 000 F CFA comme subvention de l’Etat afin de rendre possible l’organisation de la Coupe des départements, projet cher à son excellence Monsieur le président de la République, Denis Sassou N’Guesso », souligne  le communiqué qui précise, par ailleurs, que  le budget a été adopté en recettes et en dépenses à 1 781 945 000 FCFA.

Clôturant les travaux, le directeur général des Sports a demandé à la Fécofoot d’usager de la bonne gouvernance afin d’éviter les laissers-pour-compte.  Jean Claude Bindélé a ensuite ajouté : « Les objectifs poursuivis convergent vers l’éclosion d’un nouveau dynamisme qui a pour corollaire l’émergence du football congolais qui exige une révolution de mentalités dans son organisation et ses pratiques à divers niveaux. Le football des jeunes, le football féminin, la préparation et la participation aux compétitions internationales, la formation des officiels techniques, la professionnalisation du football  sont autant d’enjeux sur lesquels notre organe doit être focalisé », a-t-il conclu.



À LA UNE
loading...
Retour en haut