International › APA

Ethiopie : nouvel accès des humanitaires au Tigré

Le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR) et ses partenaires ont annoncé retrouver l’accès aux camps des réfugiés érythréens de Mai Aini et d’Adi Harush.De violents affrontements dans la région avaient empêché les actions humanitaires du HCR depuis le 13 juillet.

Mais l’acheminement de l’aide d’urgence a repris le 5 août pour les 23.000 réfugiés érythréens des deux camps.

Cependant, l’accès est limité par une situation sécuritaire complexe et instable et les réfugiés continuent de faire face à des conditions désastreuses.

Cela pousse le HCR à demander un passage sécurisé qui permettra aux réfugiés de Mai Aini et d’Adi Harush d’être déplacés vers le nouveau site à Alemwach, près de la ville de Dabat, situé à 135 kilomètres.


La semaine dernière, l’accès humanitaire au Tigré s’est amélioré et le personnel du HCR ainsi que 12 camions transportant de l’aide d’urgence ont atteint Mekele, la capitale de la région.

Le HCR a déclaré que l’accès sans entrave au Tigré et à l’ensemble de la région doit être assuré par toutes les parties au conflit, afin de permettre à ses employés et à leurs partenaires de fournir et d’intensifier l’aide humanitaire et la protection indispensables à des dizaines de milliers de personnes ayant un besoin humanitaire urgent.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut