International › APA

Enquête balance des paiements 2019: le Trésor ivoirien sensibilise et forme en ligne

La direction générale du Trésor et de la comptabilité publique de Côte d’Ivoire, qui a entamé depuis le mois de juillet 2019 l’enquête de la balance des paiements pour l’année 2019, sensibilise et forme en ligne les acteurs concernés, selon une note transmise lundi à APA.Pour le Trésor ivoirien, le contexte actuel de crise sanitaire liée à la pandémie de la Covid-19 ne devrait pas empêcher cette année le déroulement de l’enquête de la balance des paiements 2019. Dans cette optique, il a déployé des moyens de communication pour toucher es acteurs. 

De ce fait, la direction générale du Trésor, en collaboration avec la direction nationale de la BCEAO, a décidé d’informer via différents canaux les acteurs sur l’importance de l’enquête de la balance des paiements qui a démarré en juillet 2020 et sur la nécessité de leur contribution sur sa réussite.

« Cette année, à défaut de pouvoir organiser la journée traditionnelle de lancement en présentiel, du fait de la crise sanitaire liée ) la Covid 19, nous avons mis en ligne un élément vidéo, à travers le site web du Trésor Public (www.tresor.gouv.ci) », a indiqué M. Savané Mory, directeur des établissements de crédit et des finances extérieures (DECFinEx). 

Selon M. Savané, cela vise « une meilleure compréhension, par les acteurs concernés, des questionnaires et de leur mode de renseignement ». En outre, des spots télé et radio, des articles via la presse nationale et les sites internet seront-ils nécessaires, à l’effet de véhiculer au mieux toutes les informations liées au bon déroulement de l’enquête. 

Il a fait observer que la sensibilisation des répondants qui est en cours, consiste à présenter aux différents acteurs intervenant directement ou indirectement dans les relations financières entre la Côte d’Ivoire et l’étranger, le contenu des questionnaires conçus suivant la typologie de l’activité des différents agents économiques et leur donner des explications sur la manière de les renseigner convenablement. 

Cette démarche vise également à présenter et à expliquer la notice technique à l’intention des déclarants. Sont concernées par cette enquête, les opérations effectuées au titre de l’exercice 2019 par les autorités institutionnelles, administratives et monétaires, les intermédiaires habilités.

Les intermédiaires financiers, les organisations professionnelles et autres acteurs du secteur privé notamment les importateurs et exportateurs de biens et services, les partenaires au développement, les représentations des organisations internationales et les ONG internationales sont aussi ciblés. 

Expliquant l’intérêt de cet outil, M. Jacques Konan Assahoré, directeur général du Trésor et de la Comptabilité Publique, par ailleurs président du Comité de la balance des paiements, a déclaré que cette « information statistique joue un rôle important dans le suivi et l’analyse de la situation socio-économique d’un pays car elle permet de cerner les réalités et les évolutions susceptibles de mieux orienter les mesures de politiques sociales et économiques ».  

La balance des paiements est un état statistique qui retrace, sous forme comptable, l’ensemble des flux d’actifs réels, financiers et monétaires entre les résidents d’une économie et les non-résidents, au cours d’une période donnée. 


Elle permet d’évaluer l’insertion de l’économie dans son environnement extérieur, d’identifier l’apparition de déséquilibres et de comprendre comment ces déséquilibres sont financés par le reste du monde. Elle constitue, en outre, une source contributive à l’élaboration de certains agrégats nationaux et apparaît ainsi comme un élément essentiel de la statistique nationale.

Après un taux de réponse de 89,9% enregistré en 2018, un record de 93% a été atteint en 2019 à l’issue de l’enquête de collecte des données nécessaires à l’établissement de la balance des paiements 2018, poursuit la note. 

Ce résultat a été notamment obtenu grâce à une combinaison d’actions dont un appui apporté au Secrétariat Technique du Comité de la balance des paiements (la BCEAO) et le renforcement de la sensibilisation des répondants. 

Les données collectées grâce à la collaboration des répondants ont permis d’élaborer, dans le délai réglementaire, la balance des paiements 2018. Le solde global de la balance des paiements 2018 est ressorti excédentaire à 284,6 milliards FCFA, contrairement au déficit de 3,6 milliards enregistré en 2017. 

Il est institué, de coutume, dans chaque Etat membre de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), un Comité de balance des paiements présidé par le ministre en charge des Finances ou son représentant. 

Ce comité a pour missions de rechercher les méthodes propres à améliorer la collecte des données nécessaires à l’établissement de la balance des paiements et de la position extérieure globale, de publier les statistiques sur la balance des paiements et la position extérieure globale de chaque l’Etat membre.

En Côte d’Ivoire, le Comité de la balance des paiements est présidé par le directeur général du Trésor et de la comptabilité publique et le Secrétariat technique est assuré par la direction nationale de la BCEAO. 


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 01.09.2020

A la découverte d’Oyo

Oyo est une ville de la République du Congo, située dans le département de la Cuvette, chef-lieu du district homonyme, située à plus de 400…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut