Politique › Actualité

Élections en RDC: report «sine die» de la visite de l’UA à Kinshasa

Paul Kagame

L’UA renonce à envoyer une délégation de chefs d’État à Kinshasa, comme elle l’avait annoncé. Dans une récente déclaration, plusieurs membres de l’organisation dont son président en exercice le Rwandais Paul Kagamé.

L’union africaine avait souhaité la « suspension » de la proclamation des résultats définitifs de la présidentielle en RDC et exprimé des « doutes sérieux » sur les résultats provisoires. Mais en passant outre en validant samedi soir la réélection de Félix Tshisekedi, la Cour constitutionnelle de RDC les a pris de court.

Officiellement, la mission de l’Union africaine est reportée sine die selon un communiqué publié en fin d’après-midi par la commission de l’Union africaine. Mais plusieurs sources au sein de l’organisation panafricaine parlent bien d’une « annulation ». Il faut dire que les résultats de l’élection désormais validés par le Cour constitutionnelle de RDC, la marge de manœuvre de l’UA s’était réduite comme peau de chagrin.


« La Commission de l’Union africaine prend note de la proclamation par la Cour constitutionnelle de la République démocratique du Congo des résultats définitifs des élections présidentielle, législatives nationales et provinciales du 30 décembre 2018 », écrit l’UA dans son communiqué. La délégation de l’UA devait être conduite par son président en exercice, le chef de l’Etat rwandais Paul Kagamé, et le président de la Commission de l’UA, le Tchadien Moussa Faki Mahamat.

« L’Union africaine est mise devant le fait accompli » explique un diplomate pour qui cette mission « n’avait plus véritablement de sujet ».

À LA UNE
Retour en haut