Société › Education

Education : début de l’examen de BEPC au Congo Brazzaville

Après neuf mois de cours, les élèves affrontent les épreuves écrites du BEPC sur tout le territoire du Congo Brazzaville.

C’est jour d’examen au Congo Brazzaville, les élèves de la classe de troisième composent ce 27 juin le brevet d’études de premier cycle. Cette année 2018, plus de 110 000 candidats sont repatis dans 78 centres dont 46 à Brazzaville. Le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire et de l’alphabétisation a rencontré quelques candidats ce début de semaine pour leur prodiguer quelques conseils.

 » Ne vous livrez pas à des actes de tricherie au risque de vous voir exclu du centre d’examen, restez concentré et donnez le meilleur de vous-même. Vous avez eu tout le temps pour réviser vos leçons, c’est le moment de mettre en pratique tout ce que vous avez retenu » a déclaré Collinet Makosso.


Les surveillants ont aussi été sensibilisés à la vigilance et à la conscience professionnel afin de garantir un bon déroulement de l’examen. Déjà en avril dernier, le ministre avait instruit les enseignants de former des têtes bien faites et non des têtes bien pleines. « Si nous devons former des têtes bien faites, il nous faut prendre beaucoup de temps pour faire passer des enseignements, des notions aux enfants. Je sais que cela demande beaucoup de temps et beaucoup de patience », avait rappelé Anatole Collinet Makosso.

 

À LA UNE
Retour en haut