› Eco et Business

Economie : Samsung electronics ferme ses portes en RDC

La firme sud-coréenne a finalement jeté l’éponge après quatre années d’exercice en République démocratique du Congo.

C’est la représentation diplomatique sud coréenne qui a annoncé la nouvelle, Samsung electronics quitte le marché en RDC. A en croire les spécialistes, la puissante firme serait victime comme Nestlé, Hasson et frères de concurrence déloyale. Le pays paie ainsi de nouveau le prix fort de l’écoulement de ces produits pirates sur le marché local.

Selon les informations glanées auprès des sources dignes de foi, ce phénomène a contribué largement à la dégringolade du chiffre d’affaires de Samsung electronics en RDC. Plusieurs déplorent l’incapacité des services étatiques commis aux frontières nationales à empêcher l’entrée massive des produits contrefaits qui inondent finalement le marché local et trompent les consommateurs. À cela, il faut ajouter la persistance des contraintes juridiques néfastes pour les affaires en RDC.

Une mauvaise nouvelle pour l’économie du pays, surtout lorsqu’on sait que cette fermeture entraînera automatiquement les suppressions d’emplois.


 

 


À LA UNE
Retour en haut