Politique › Institutions

Diplomatie : les clauses du mémorandum d’entente signé entre le Congo Brazzaville et la Belgique

Le document a été paraphé par Jean Claude Gakosso et son homologue belge, Didier Reynders, vice-premier ministre et ministre des affaires étrangères et européennes.

Le ministre congolais des affaires extérieures, Jean Claude Gakosso était en visite de travail les 5 et 6 juillet 2018 à Bruxelles, en Belgique. Un séjour qui s’est soldé par la signature d’un mémorandum d’entente qui va désormais régir la coopération entre le Congo et la Belgique.

A en croire le patron de la diplomatie congolaise, la signature de cet acte s’inscrit dans le cadre du renforcement de la consolidation des relations d’amitié et de coopération entre la République du Congo et le Royaume de Belgique. En dehors de la signature du mémorandum, les deux diplomates ont aussi discuté sur la situation sécuritaire dans la sous-région d’Afrique centrale, ainsi que la coopération entre l’Union africaine et l’Union européenne.


Les clauses du mémorandum prévoient les consultations politiques régulières entre les responsables les ministères des deux pays respectifs ayant les affaires étrangères dans leurs attributions. Les questions liées à l’actualité internationale et toutes autres questions d’intérêt commun feront partie des priorités lors des consultations. Le développement la lutte contre le terrorisme, et l’élargissement des relations bilatérales seront aussi au cœur des préoccupations entre les deux états.


À LA UNE
Retour en haut