Politique › Institutions

Deux nouveaux ambassadeurs accrédités au Congo

Vue aérienne de Brazzaville.

Les deux diplomates ont affirmé au ministre congolais des Affaires étrangères leur volonté d’amplifier les liens historiques de coopération qui existent entre leurs pays respectifs et le Congo.

Avant d’être reçus prochainement par le chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso, les représentants du Royaume de Suède et de l’Union européenne (UE) au Congo ont présenté, le 17 septembre à Brazzaville, les copies figurées de leurs lettres de créance au ministre des Affaires étrangères, Jean-Claude Gakosso.

Le nouvel ambassadeur désigné de la représentation de l’UE, Raul Mateus Paula, a été reçu en premier par le chef de la diplomatie congolaise. Aussitôt après, le ministre Jean-Claude Gakosso a reçu en audience l’ambassadeur de la Suède, Carine Maria Hakanson.

À la sortie de leurs entretiens, les deux diplomates nouvellement accrédités au Congo ont affirmé au ministre des Affaires étrangères leur volonté d’amplifier les liens historiques de coopération qui existent entre leurs pays respectifs et le Congo. Cependant, en attendant d’être reçus par le président de la République, Jean-Claude Gakosso a assuré également les deux ambassadeurs de la volonté du Congo à coopérer efficacement avec leurs États.


« Je suis très heureux d’être choisi pour représenter notre institution qui coopère depuis des années avec le Congo. Le Congo et l’UE ont un partenariat très solide qui se caractérise par la réalisation de certains grands projets à caractère social et économique. Mon ambition est donc de voir comment fluidifier et redynamiser ces rapports », a déclaré Raul Mateus Paula.

Pour sa part, Carine Maria Hakanson a indiqué que son pays coopère depuis des années avec le Congo. Et cette coopération s’illustre aisément à travers la présence plus marquée des églises de son pays et par la pratique de la musique suédoise par les Congolais. « Nous allons diversifier notre coopération et travailler ensemble pour la fortification et la concrétisation de nos relations qui datent », a déclaré le nouvel ambassadeur de la Suède.

Notons que les adieux de la représentante de l’Organisation mondiale de la santé, Fatoumata Binta Tidiane Diallo, et la visite de courtoisie du nouveau représentant du Fonds monétaire international, Alun Thomas qui venait de prendre ses fonctions, ont mis fin à cette journée de travail.

À LA UNE
Retour en haut