Politique › Institutions

Détournement des fonds publics : Isidore Mvouba veut intensifier le contrôle de l’exécutif

Isidore Mvouba.

Pour mettre un terme au détournement des fonds publics, le président de l’Assemblée nationale, Isidore Mvouba a invité les parlementaires à intensifier le contrôle de l’exécutif.

Le numéro 01 de l’assemblée nationale a fait cette invitation à l’ouverture de la 5ème session ordinaire administrative de la chambre basse du parlement, le 1er février à Brazzaville.

« Ce 1er février 2019 ouvre le champ à de nouveaux combats, de nouvelles luttes, plus ardus, plus exigeants, pour le succès de notre procès de développement. Il s’agit d’opportunités offertes à la représentation nationale et au peuple tout entier pour remporter de nouvelles victoires sur la corruption, l’impunité, le détournement des fonds publics et l’enrichissement sans cause, le laxisme et le laisser-aller », a déclaré Isidore Mvouba.


Selon lui, l’Assemblée nationale va encore intensifier le contrôle de l’action gouvernementale à travers des moyens légaux reconnus par la loi.

Pour rappel, la Commission nationale de lutte contre la corruption, la concussion et la fraude publié le 31 juillet dernier à Brazzaville, a mis au grand jour de nombreux cas de détournement de fonds publics, de fraudes, de trafics d’influence, mais surtout un sérieux problème de gouvernance.

À LA UNE
Retour en haut