Politique › Sécurité

Désarmement : objectif 3000 armes à récupérer dans le Pool

Le président de la Commission ad hoc mixte et paritaire (Camp) de l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités dans le Pool  a fait l’annonce lors de la cérémonie officielle de ramassage des armes de guerre détenues par les ex-combattants ninjas.

Séraphin Ondelé était ce mardi 7 août 2018 à Kinkala (sud) pour la coordination de la cérémonie officielle du ramassage effectif des armes des ex-rebelles. Le président de la Commission ad hoc mixte et paritaire (Camp) de l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités dans le Pool a tout d’abord lancé un appel à tous les ex-combattants Ninjas encore détentrices d’une arme à feu.

Ils leur a exhorté de se rapprocher de la commission avec leurs armes ou les munitions.  Les spécialistes, a-t-il déclaré, vont se charger de les collecter avant de les incinérer sur place.  Au total, onze centres sont retenus pour cette opération. Notamment :  Kinkala, Kindamba, Vinza, Goma Tsé-Tsé, Mbanza-Ndounga, Matoumbou, Kibouendé, Loulombo, Kinkembo, Kimbedi, Kindamba-Ngouedi et Missafou.


Pour rappel, cette initiative intervient dans le cadre du protocole d’accord signé avec le pasteur Ntumi qui a récemment vu son manda levé son mandat d’arrêt ainsi que celui de ses proches.

 

À LA UNE
Retour en haut