International › APA

Côte d’Ivoire: la célébration de la Journée de l’enfant africain adaptée à la lutte contre la Covid-19

Le gouvernement ivoirien a décidé d’adapter la célébration de la 30è Journée de l’enfant africain (JEA) à la lutte contre la pandémie à Coronavirus (Covid-19) autour du thème, « Respectons les droits des enfants afin de mieux les protéger en cette période de Covid-19 ».Dans un message du gouvernement transmis à APA à l’occasion de cette célébration, la ministre de la Femme, de la famille et de l’enfant, Ramata Ly-Bakayoko explique que « la Côte d’Ivoire a décidé de célébrer, cette année, la Journée de l’enfant africain en mettant un accent particulier sur la situation sanitaire actuelle ».

Dès les premières heures de cette crise sanitaire sans précédent, le Conseil national de sécurité, présidé par le Président Alassane Ouattara, a pris d’importantes mesures aux plans sanitaire et sécuritaire pour contenir la propagation du virus.

En vue d’appliquer ces mesures, le gouvernement ivoirien a élaboré deux plans d’actions dont l’un est consacré à la riposte sanitaire en vue de rompre la chaîne de transmission de la maladie à Coronavirus, et l’autre dédié au social, à l’économie et l’humanitaire avec quatre fonds.

Au nombre de ces fonds, figure le « fonds spécial de Solidarité Covid-19, pour soutenir les familles démunies, notamment les femmes chefs de familles et les enfants vulnérables », a dit la ministre Ly-Bakayoko, appelant « à la vigilance et à l’engagement de tous afin que les droits des enfants soient davantage respectés».

Poursuivant, elle a rappelé que les efforts déployés par son département ministériel  « visent à construire un environnement sain et propice au bien-être de nos enfants, à la prévention des violences domestiques à l’endroit des femmes et des enfants ».

A cet égard, a-t-elle expliqué, « les enfants en situation de rue, qui sont les plus exposés au risque de contamination, ont été accueillis dans des centres d’accueil et d’hébergement ».


 « Cette commémoration constitue une opportunité pour saluer tous ceux qui concourent à la mise en œuvre de la Politique nationale de protection de l’enfant », a ajouté  la ministre de la Femme, de la famille et de l’enfant, rendant un « vibrant hommage » à la Première dame, Dominique Ouattara, car, « sous son impulsion, un important travail est fait pour la sauvegarde des droits des enfants de Côte d’Ivoire et d’ailleurs ».

 A ce propos, Ramata Ly-Bakayoko a cité la construction de centres d’accueil et de réinsertion des enfants, des hôpitaux et centres de santé, des bibliothèques.

La Journée de l’enfant africain a été instituée depuis 1990 par l’Union africaine en mémoire des enfants noirs massacrés le 16 juin 1976 à Soweto en Afrique du sud alors qu’ils organisaient une marche pacifique pour revendiquer leurs droits.

Cette édition 2020 de la JEA, coïncide avec le 30ème anniversaire de l’adoption de la Charte africaine des droits et du bien-être de l’enfant par l’Union Africaine.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut