› Politique

Coopération bilatérale : la Chine annule une partie de sa dette congolaise

Ma Fulin et Calixte Nganongo paraphant les accords de coopération.

L’acte d’annulation a été signé samedi 13 février à Brazzaville entre l’ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin et le ministre des Finances et du Budget, Calixte Nganongo.

C’est officiel, la Chine vient de signer l’acte d’annulation d’une partie de sa dette congolaise sui s’élève à hauteur de 13 millions de dollars. Pour concrétiser l’engagement de la Chine l’ambassadeur de Chine au Congo, Ma Fulin et le ministre des Finances et du Budget, Calixte Nganongo, ont signé le 13 février à Brazzaville un accord de coopération y afférent.

Pour le diplomate chinois, cette annulation s’inscrit dans le cadre de la coopération bilatérale qui lie les deux pays. Il faut noter que celle-ci apportera certainement une bouffée d’oxygène à l’économie congolaise confrontée aux difficultés diverses amplifiées par la pandémie du coronavirus.


Notons qu’en dehors de l’accord sur l’annulation de la dette, un autre accord de coopération portant sur les volets économique et technique a été également conclu entre les deux parties. Il porte notamment sur l’octroi, par la Chine, d’un nouveau don de 35 milliards de FCFA environ.

« Ce n’est pas la première fois que la Chine fasse un don aux pays en voie de développement, dont le Congo. Il est simplement question de renforcer la coopération entre nos deux pays à travers des projets qui soutiennent le développement du Congo. Avec la Covid-19, la communauté internationale doit renforcer la solidarité et la coopération dans le domaine sanitaire pour garantir la sécurité humaine. », a expliqué Ma Fulin


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut