› Société

Congo : vers une amélioration de la résilience en faveur de Kinkala

Lancement d’un projet à Kinkala.
Le projet financé par l’Usaid, a été lancé par le Haut-commissaire à la réinsertion des ex-combattants, Euloge Landry Kolélas.

 

Le Haut-commissaire à la réinsertion des ex-combattants, Euloge Landry Kolélas s’est rendu à Kinkala, chef-lieu du département du Pool dans le sud, où il a lancé le projet d’amélioration de la résilience en faveur de cette province secouée par une guerre civile entre 2016 et 2017. Le projet est financé par l’Agence américaine de développement international (Usaid).

Dénommé « Bisalu bia Kidzunu » ou « les actes pour la paix », ce projet doit durer une année. Estany Ekia est chargé des programmes de la Commission épiscopale justice et paix, l’une des deux agences d’exécution :

« Il y a deux volets dans ce projet : renforcement de la cohésion sociale, guérison des traumatismes et le deuxième volet concerne l’appui socio-économique. En ce moment, il y aura des groupements qui se formeront pour le crédit d’épargne communautaire. »

Changer de profil


Des chefs de familles et les ex-combattants seront les principaux bénéficiaires. Ouvrier avant l’éclatement du conflit, l’ex-combattant Sita Ngangaley compte sur le projet pour changer de profil : « Je faisais la maçonnerie. Maintenant, je réside au village et souhaiterais faire l’élevage. Si je pouvais bénéficier d’une formation dans ce domaine, ça serait formidable ».

Les financements viennent de l’Usaid. Paul Sabatine est son directeur pour l’Afrique centrale : « Nous sommes partenaires (bailleurs). Nous ne pouvons pas faire la paix nous-mêmes. Mais, quand il y a la volonté entre le peuple et le gouvernement, nous pouvons renforcer ou consolider cette paix », a-t-il fait savoir.

Repeuplement

La dernière crise du Pool avait provoqué le déplacement d’au moins 138 000 personnes, selon les humanitaires qui constatent un repeuplement des villages.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut