› Politique

Congo/USA: Todd Haskell salue la signature de l’accord de cessez-le-feu dans le Pool

Dans une déclaration rendue publique, il se félicite des engagements pris par le gouvernement et les représentants de Frédéric Bintsamou.

L’ambassadeur des Etats-Unis d’Amérique au Congo, Todd P. Haskell, est allé exprimer sa satisfaction le 18 janvier au député de la commune de Kinkala, Antoine Thomas Nicéphore Fylla Saint Eudes, pour encourager le processus de retour de la paix dans le département du Pool.

Quelque vingt-quatre heures après avoir rendue publique une déclaration dans laquelle il se félicite des engagements pris par le gouvernement et les représentants de Frédéric Bintsamou « pasteur Ntoumi », le diplomate américain en poste à Brazzaville voudrait s’enquérir de la suite du processus de paix dans le département du Pool. Ainsi, il s’est entretenu avec l’un des acteurs clés de ce processus, l’actuel ministre en charge de l’enseignement technique.

« Nos discussions ont porté sur le sujet du Pool, qu’est-ce qui se passe là-bas ? Nous avons fait une déclaration hier dans laquelle nous félicitons les deux parties pour les engagements pris dans le processus de paix. Je crois que c’est très important pour le pays, pour les ressortissants du Pool, ce sont des bonnes nouvelles, pour les deux parties », s’est réjoui Todd P. Haskell.


Cette visite a eu lieu, en effet, quelques heures seulement après le début des discussions entre les représentants du gouvernement et ceux du pasteur Ntoumi sur l’accord de cessez-le-feu et de cessation des hostilités dans le Pool, signé le 23 décembre dernier à Kinkala. « Je suis venu chercher à comprendre ce qui se passe mais aussi pour dire que nous soutenons les efforts visant à aboutir à une paix dans le département afin que des gens puissent repartir dans la vie normale dans leurs localités respectives. Beaucoup de gens ont œuvré pour l’aboutissement de cet accord, mais le plus important est sa mise en œuvre pour qu’une paix durable soit installée dans le département. Donc pour nous, le plus important c’est l’accord, les détails ce sont les décisions des deux parties dans les négociations », a insisté l’ambassadeur des Etats-Unis.

Interrogé sur l’apport de son pays pour la reconstruction du Pool, Todd P. Haskell pense que la communauté internationale est en train de prévoir des efforts pour identifier les ressources. Il est, cependant, conscient qu’il n’est pas facile de trouver toutes les ressources souhaitées. « Le plus important, c’est d’avoir la paix et le reste viendra. Je voudrais féliciter le gouvernement et le pasteur Ntoumi pour leur courage qui a abouti à toutes ces différentes étapes », a-t-il conclu.


À LA UNE
Retour en haut