Eco et Business › Ressources minières

Congo : une délégation chinoise séjourne à Mayoko

L'or de Mayoko intéresse les chinois.

Accompagné par le colonel Claude Aimé Juste Mabounda, ces chinois seraient venus explorer pour l’or et le coltan dans les districts de Moungoudou-sud et Moungoundou-nord.

Une délégation de la société chinoise « African Mineral Compagny » conduite par le colonel Claude Aimé Juste Mabounda séjourne dans la ville des métaux rares. Ils seraient venus pour la prospection de l’or et le coltan dans les districts de Moungoudou-sud et nord.

Les sites d’orpaillage existent un peu partout dans les forêts de Mayoko dont le sous-sol est souvent comparé à un « scandale » d’abondance géologique.

Ce minerai est exploité depuis des décennies dans cette zone mais d’une manière traditionnelle, qui consiste à vanner le sol.


A Mayoko, l’extraction d’or fait vivre plusieurs familles. Et le business se transmet de père en fils depuis la nuit des temps.

Au-delà de l’exploitation artisanale de l’or, exclusivement réservée aux autochtones, le Congo a accordé des permis d’exploration et d’exploitation industrielle de l’or et du coltan à une société chinoise.

Un accord de partenariat a été signé récemment entre la société Africa Mineral Compagny et Chen pour une sous traitance d’exploitation du coltan et l’or à Mayoko.



À LA UNE
loading...
Retour en haut