Eco et Business › Finance

Congo : s’approprier des normes internationales pour mieux contrôler les finances publiques

La Cour des comptes s’imprègne des normes internationales.

Des vérificateurs de la Cour des comptes et de discipline budgétaire prennent part, du 4 au 20 décembre à Brazzaville, à une formation sur le sujet.

La formation est une initiative du Projet de réformes intégrées du secteur public (Prisp). Elle pour objectif de renforcer les capacités du personnel des corps de contrôle appelé à effectuer des missions d’audit financier et autres contrôles auprès des entreprises, institutions, établissements et services publics.

« En 2020, la Cour des comptes devra inaugurer la prérogative de certification des comptes publics, une mission qui nécessite des auditeurs mieux outillés, équipés et rompus à la tâche », a déclaré la vice-présidente de la Cour des comptes, Jocelyne Milandou.


« Ce séminaire revêt toute son importance eu égard aux enjeux de l’heure liés à la gestion efficiente des finances publiques, principale exigence de bonne gouvernance de nos Etats. Les normes ISSAI nous apporteront, sans nul doute, la substantifique moelle sur l’encadrement des différents types d’audits afin d’écarter tout amateurisme et toute confusion dans la conduite de ceux-ci », a-t-elle indiqué.

Il faut le rappeler, le 24 septembre au 9 octobre derniers, le Prisp avait financé, toujours au profit des cadres de cette institution, un atelier de perfectionnement sur le système révisé de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique du droit des affaires.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 01.09.2020

A la découverte d’Oyo

Oyo est une ville de la République du Congo, située dans le département de la Cuvette, chef-lieu du district homonyme, située à plus de 400…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut