Société › Education

Congo : rentrée scolaire sous fond de timidité

Les élèves tout comme les enseignants n’ont pas massivement répondu présent ce 1er octobre à la rentrée scolaire 2018-2019.

Les élèves congolais sont depuis ce lundi 1er octobre de retour dans les salles de classes à l’occasion de la rentrée scolaire sur tout le territoire national. Un rendez-vous que les enseignants et les élèves ont timidement répondu présent. Il faut dire qu’une menace de gréve et le non paiement des salaires des enseignants à un tout petit peu perturbe la rentrée.

« Jusque-là, nous attendons l’arrivée des enseignants et jusque-là, il n’y a rien encore. On attend et quand ils viendront on verra comment les enfants vont entrer en classe. L’une des raisons, c’est peut-être le fait que les enseignants ne sont pas encore payés. Pour enseigner, il faut qu’ils mangent. Il faut faire ceci, il faut faire cela avec l’argent. Ventre affamé n’a point d’oreilles », explique un parent d’élève.


Le Ministre de l’Enseignement primaire et secondaire a fait la ronde de quelques écoles de Brazzaville.  « La rentrée a lieu, timidement mais assurément. Ce qui nous rassure, c’est la présence massive des enseignants. On peut supposer que d’ici la fin de la semaine tous les élèves vont se mobiliser et vont se rendre à l’école » à rassurer Anatole Collinet Makasso.

 



À LA UNE
loading...
Retour en haut