Société › Actualité

Congo/RDC : les deux pays optent pour une cartographie professionnelle des frontières

Le fleuves Congo sépare les deux Congo.

Décision prise au cours de la 5ème session de la commission Technique Mixte des frontières entre la RD. Congo et le Congo-Brazzaville en matière de frontières terrestres et fluviales.

Les experts en matière de frontières terrestres et fluviales de la République du Congo et de la République Démocratique du Congo se concertés. C’était à l’occasion de la 5ème session de la commission Technique Mixte des frontières entre la RD. Congo et le Congo-Brazzaville. Il s’est agi pour les experts des deux pays, d’examiner les recommandations issues de la 3éme et 4ème session tenue respectivement, à Kinshasa en mars 2015 et à Brazzaville en juin 2017.

Pendant trois jours d’analyses et d’échanges, les experts de deux pays se sont accordés sur l’accord-cadre de coopération entre les deux Congo et l’Institut géographique National France International (IGN FI), partenaire choisi pour la réalisation de la cartographie.


Pour le Directeur de Cabinet du Vice-Premier ministre de l’intérieur de la RDC, Henri Mova « les recommandations adoptées vont déterminer l’avenir de ces deux peuples pour le temps à venir ». Pour sa part, son homologue du Congo-Brazzaville, Séraphin Onde le, a affirmé que « la réalisation d’une plus grande unité et d’une solidarité entre Kinshasa et Brazzaville exige l’atténuation du poids des frontières qui les séparent ».

Les recommandations adoptées au cours de la session vont déterminer l’avenir de ces deux peuples pour le temps à venir ». Pour sa part, Séraphin Onde le, a affirmé que « la réalisation d’une plus grande unité et d’une solidarité entre Kinshasa et Brazzaville exige l’atténuation du poids des frontières qui les séparent ».

À LA UNE
Retour en haut