› Eco et Business

Congo-PME : un nouveau challenge avec de nouveaux directeurs

La ministre en charge du département, Yvonne Adelaïde Mougani avec les directeurs.

Ces nouveaux directeurs ont entre autres la mission d’améliorer le climat des affaires en faveur des entrepreneurs en république du Congo.

Le directeur général des Petites et moyennes entreprises (PME), Rudy Stéphen Mpiéré Ngouamba Ambila et celui du Fonds d’impulsion, de garantie et d’accompagnement des PME (Figa), Armel Fridelin Mbouloukoué, ont pris leurs fonctions le 2 septembre à Brazzaville. Ils ont, entre autres, mission d’améliorer le climat des affaires en faveur des entrepreneurs.

S’adressant au nouveau directeur général des PME, la ministre en charge du département, Yvonne Adelaïde Mougani, a indiqué : « Les PME sont un maillon d’une importance capitale pour le développement du pays. On trouve des PME tout aussi bien dans l’agriculture, l’industrie que dans divers services. Dans tout ce que vous aurez à entreprendre n’oublier jamais cela ».

Elle a, par la même occasion, invité le directeur général des PME à mettre en place des synergies qui permettront d’obtenir de bons résultats. « Vous devriez travailler en étroite collaboration avec vos collègues. Dans votre mission, vous aurez à dénombrer régulièrement les fameuses PME, il vous faudra donc commencer à travailler pour pouvoir bénéficier d’un recensement qui prend en compte les données actuelles », a fait savoir la ministre Mougani.

Le nouveau directeur des PME a signifié que le gouvernement a initié des réformes et mis en place un certain nombre d’institutions pour pouvoir accompagner les entrepreneurs. Il s’agit de faire réactualiser le recensement des PME qui date de 2017. « Nous avons aujourd’hui un programme sur tout ce qui est développement des PME qu’il va falloir mettre en exergue afin que nous améliorons non seulement le climat des affaires mais également les conditions de vie des entrepreneurs », a souligné Rudy Stéphen Mpiéré Ngouamba Ambila.


En ce qui concerne le Figa, la ministre des PME a déclaré que celui-ci devrait représenter le bras armé de l’écosystème qui a été mis en place pour l’accompagnement, l’appui et le soutien aux PME, aux entreprises artisanales et aux acteurs du secteur informel.

« C’est un défi pour moi d’être le tout premier directeur général du Figa. En cette période difficile que traverse l’économie de notre pays, je suis honoré de contribuer à la relance du tissu économique. Nous allons donc travailler avec le système bancaire ainsi que les microfinances de la place pour pouvoir faire émerger le Figa afin d’apporter des garanties au secteur des PME », a  signifié Armel Fridelin Mbouloukoué.

« Soyez donc conscient de la tâche qui vous revient afin que nous ayons un Figa opérationnel qui va être la réponse des préoccupations des opérateurs économiques agacés par la difficulté d’accès au financement. Il faudra mettre en place des synergies collaboratives », a lancé la ministre des PME, s’adressant au nouveau directeur du Figa.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 01.09.2020

A la découverte d’Oyo

Oyo est une ville de la République du Congo, située dans le département de la Cuvette, chef-lieu du district homonyme, située à plus de 400…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut