Congo : plus de 187 milliards seront injectés dans de petits projets

Sept entreprises viennent de recevoir des titres d’agréments pour certains définitifs et d’autres provisoires pour investir dans divers secteurs d’activités.…

Les membres de la CNI pendant les travaux. journaldebrazza.com

Sept entreprises viennent de recevoir des titres d’agréments pour certains définitifs et d’autres provisoires pour investir dans divers secteurs d’activités.

 

La Commission nationale des investissements (CNI) a tenu sa dernière session de l’année 2021 le 16 décembre à Brazzaville. Au cours de cette rencontre, 7 entreprises sur les neufs dossiers examinés ont reçu des titres d’agréments. Un agrément définitif a été accordé à une seule société et, sous réserve, des titres provisoires ont été accordés à six autres, en attendant qu’elles complètent les pièces qui manquent dans leurs dossiers.

Ces entreprises entendent investir dans divers secteurs d’activités pour un montant estimé à plus de 187 milliards F CFA et vont générer environ 1034 emplois directs. L’objectif est d’impulser la dynamique de l’économie nationale. Il s’agit notamment des secteurs de l’industrie, de l’industrie alimentaire, de l’hôtellerie, de la construction et celui des services.

Ces sociétés devraient bénéficier des allègements et avantages particuliers de la part de l’Etat congolais, comme prévu dans la charte des investissements. Les privilèges y afférents portent, entre autres, sur la réduction des droits de douane, de la taxe sur le bénéfice et bien d’autres faveurs fiscales.

En contrepartie, précise la même charte, ces sociétés adjudicatrices doivent recruter prioritairement le personnel congolais, puis l’immatriculer à la sécurité sociale.

Les travaux ont été présidés par le directeur de cabinet de la ministre de l’Economie, du Plan, de la Statistique et de l’Intégration régionale, président de la CNI, Ferdinand Sosthène Likouka.

Rappelons que lors de sa dernière session tenue le 7 septembre dernier, la CNI avait examiné treize dossiers de candidature. Douze d’entre elles avaient reçu des titres d’agrément, pour un investissement prévisionnel de l’ordre de 99,175 milliards F CFA, ponctué par 2035 emplois directs à créer.

Suivez l'information en direct sur notre chaîne