Eco et Business › L'Eco en +

Congo : les travaux de construction de la 2ème raffinerie sont lancés

Droits réservés.

Le coup d’envoi des travaux a été donné dimanche 21 février 2021 près de Pointe-Noire, par le président de la  République Denis Sassou-N’Guesso.

Le Chef de l’Etat, Denis Sassou N’Guesso a lancé les travaux de construction de la deuxième raffinerie du Congo. C’était ce dimanche 21 février 2021, près de la ville océane. Le pays de Sassou N’Guesso. Cette raffinerie de brut aura une capacité de 2,5 millions de tonnes par an, financée par le groupe chinois Beijing fortune Dingheng investment Co Ltd et devra être livrée en 2023. Il est important de souligner que selon Jean-Marc Thystère Tchicaya, ministre des Hydrocarbure, cette capacité pourrait être augmentée en cas de besoin

La Raffinerie atlantique pétrochimie sera construite sur 240 hectares à Fouta sur la route de la frontière avec l’enclave du Cabinda. C’est un projet structuré par une convention d’investissement conclue en 2020 entre le gouvernement congolais et le groupe chinois.

Le montant du contrat s’élève à 600 millions de dollars soit 300 milliards de francs CFA. C’est du moins qu’a affirmé une source parlementaire à RFI.


« La raffinerie produira de l’essence automobile et d’aviation, du gaz de pétrole liquéfié, du gazole, des lubrifiants, du bitume et du pétrole lampant », a expliqué le ministre des Hydrocarbures, Jean-Marc Thystère Tchicaya

Rappelons tout de même que la première raffinerie du Congo, la Congolaise de raffinage (Coraf), opérationnelle depuis presque 40 ans ne fonctionne plus à plein régime. Celle-ci n’arrive plus à satisfaire 1,2 million de tonnes par an de besoin du Congo.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 08.03.2021

Les chutes de la Loufoulakari

Les chutes de la Loufoulakari sont des cascades situées dans le sud-ouest de la république du Congo, dans le département du Pool, à 75 km…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut