› Société

Congo: les ex-agents de l’ex-ONPT reclament leurs pensions de retraite

Depuis lundi 08 octobre à Brazzaville, ces anciens travailleurs de l’ex-Office national des postes et télécommunications, ont entamé leur deuxième semaine de concerts de casseroles pour se faire entendre.

Ce sont 1200 anciens employés de l’ex-Office national des postes et télécommunications (ONPT), qui réclament leurs droits sociaux.  Ceux-ci demandent au gouvernement congolais la prise en charge de leurs pensions de retraite et le paiement d’une créance due à leur mutuelle.

Ils auraient selon eux épuisé toutes les voies de recours possible, ce lundi 08 octobre, ils ont entamé leur deuxième semaine de concerts de casseroles en plein centre-ville de Brazzaville pour attirer l’attention des autorités.


« Ca fait neuf ans que la CNSS (Caisse nationale de sécurité sociale) ne prend pas en charge nos pensions de retraite, parce que d’après le directeur général de la CNSS, l’ex-ONPT n’avait pas versé ses cotisations sociales entre 2003 et 2009. Ces cotisations sont chiffrées à 15 milliards de francs CFA (plus de 22,8 millions d’euros). A part le problème de la CNSS, il y a aussi une créance que nous réclamons depuis la liquidation de l’ONPT. C’est une créance de 580 millions de FCFA (plus de 884 000 euros) que l’Etat a reconnue dans le plan social et devrait reverser aux ex-travailleurs. Nous réclamons cette créance à cor et à cri », détaille Gilbert Idoli, le président de leur collectif.

Ces ex-travailleurs ont promis d’arrêter leur mouvement seulement après une entière satisfaction de leurs revendications.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut