Politique › Institutions

Congo : le sytrat dénonce des nominations arbitraires

Congo-Brazzaville.

le Syndicat des travailleurs de l’administration du territoire (Sytrat) est monté au créneau pour fustiger quelques maux qui font grincer les dents des agents du ministère de l’Intérieur.

Lors d’une assemblée générale élective, convoquée le 21 juin à Brazzaville pour restructurer le bureau exécutif, le Syndicat des travailleurs de l’administration du territoire (Sytrat) est monté au créneau pour fustiger quelques maux qui font grincer les dents des agents du ministère de l’Intérieur, au nombre desquels, les nominations sans critères aux postes de responsabilité.

Dans le communiqué final des travaux, le Sytrat a appelé simplement la tutelle à l’utilisation rationnelle des cadres de l’Administration du territoire, sans être précis et clair sur le sujet.

Mais dans le fond, les cadres et agents de ce ministère sont lésés, au regard de la manière dont la tutelle est en train de les  gérer, en ce qui concerne notamment les nominations aux postes de commandement. Le Sytrat estime que la tutelle nomme plus de personnes  issues d’autres ministères au détriment des ayants droit, en violation de la règlementation en vigueur.


« Nous parlons de l’utilisation rationnelle des cadres, parce qu’il faut nommer les cadres et agents à la place qu’il faut. Nous constatons malheureusement que lorsqu’il s’agit des nominations aux postes de commandement, on préfère importer les fonctionnaires relevant d’autres secteurs au détriment de nous-mêmes. Ce qui fait qu’aujourd’hui, l’administration du territoire est devenue comme un dépotoir de retraités importés d’autres ministères. Cette injustice frustre les agents et cadres du ministère », a indiqué Emmanuel Onkouo, élu à la tête de ce syndicat.

« Selon notre règlementation, les nominations obéissent à un certain nombre de critères administratifs et professionnels. Cette règlementation ne nous demande pas de nommer sur la base des affinités ou des appartenances politiques car il s’agit de l’administration publique. Nous ne sommes plus au temps où le parti dirigeait l’Etat », a lâché un autre syndicaliste qui a requis l’anonymat.

Le Sytrat revendique en même temps le statut particulier des agents de l’Administration du territoire, la tenue de la commission paritaire d’avancement, la mise en place effective de la fonction publique territoriale ainsi que la formation des agents.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.10.2020

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé

Le complexe sportif de la Concorde de Kintélé est un centre olympique situé à Kintélé, dans la banlieue nord de Brazzaville. Inauguré par le président…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut