› Société

Congo : le personnel de SOPECO réclament 04 mois de salaire

Droits réservés.
Ils expriment leur ras-le-bol en se rassemblant tous les jours pendant les heures de service dans l’enceinte de leur direction générale.

 

C’est munis des couvercles de marmites, des casseroles, des bidons, des bouteilles cassables et bien d’autres objets que, les agents de la société des postes et de l’épargne du Congo (SOPECO) se font entendre. Ils accusent 26 mois d’arriérés de salaire.

Mercredi 05 mai 2021, les travailleurs de cette société ont réclamé le paiement d’au moins quatre mois de salaire de l’année en cours sur les 26 mois d’arriérés accumulés.

« Depuis le début de l’année 2021, nous avons perçu aucun salaire pour cause de gestion chaotique  de l’entreprise  par la directrice générale, qui se  caractérise par son égocentrisme et le manque  de dialogue social »  s’est indigné Stell Gabiot,  Porte-parole de l’intersyndical de la SOPECO.


Il faut noter en plus de leurs salaires, ces employés demandent aussi le départ de la directrice générale Ludovique Mbossa Mabwere.

« Il n’existe pas de dialogue sincère avec la directrice générale, pendant des réunions, elle nous dénigre. Elle oublie que nous devons collaborer pour le bon fonctionne de la société » a fait savoir Franck Siassia,  Secrétaire général de la section fédérale syndical de la poste et télécommunication.

Les agents de cette structure lancent un cri d’alarme au  Chef de l’Etat  afin que leur situation soit revue.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 30.06.2021

Le mont Banda Banda

Le mont Banda Banda, une montagne de la région de la côte nord de la Nouvelle-Galles du Sud, en Australie , est situé à 320…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut