› Société

Congo : le ministère des Postes barre la voie à la corruption

Les agents du ministère des Postes sensibilisés à la lutte contre la corruption.
Les agents du ministère des Postes sensibilisés à la lutte contre la corruption.
Une délégation de la Haute autorité de lutte contre la corruption (Halc) a échangé, le 29 septembre à Brazzaville, avec les agents de ce ministère.

 

Les agents du ministère des Postes, des Télécommunication et de l’Economie numérique sont sensibilisés à la lutte contre la corruption. C’était au cours d’une rencontre avec une délégation de la Halc. La rencontre s’est inscrite dans le cadre de la vulgarisation des textes juridiques fondamentaux de la Halc dans les administrations. Il est question de sensibiliser l’opinion nationale sur arsenal juridique de la Halc. L’objectif est la mise en œuvre de son plan d’action sur la corruption et ses méfaits.

Pour le ministre en charge des Postes, Léon Juste Ibombo, « Le gouvernement de la République a pris la mesure de cette bataille socio-économique, facteur de régression. L’initiative prise par la Halc de sensibiliser et vulgariser les textes juridiques dédiés à cette lutte est à saluer. Elle permettra de nous approprier les fondements de notre commune appartenance à une nation respectueuse de ces lois et règlement en la matière ».


Il faut dire que, la rencontre s’est articulée autour de plusieurs thématiques, notamment l’écosystème national de lutte contre la corruption : place et rôle de la Halc ; la Halc et ses procédures de saisine ; l’aperçu général de la loi anti-corruption ; la lutte contre la corruption : place de la loi relative à la déclaration de patrimoine.

Le président de la Halc, Emmanuel Ollita Ondongo, a profité de l’occasion pour inviter les citoyens à s’engager fermement dans la bataille contre ce fléau.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut