› Société

Congo : la sécurité civile a réalisé près de 14 mille interventions en 2020

Droits réservés.
C’est ce qui ressort du rapport de la direction des services de la sécurité civile présenté mercredi 07 juillet 2021 à Brazzaville.

 

« Au cours de cette année, nos services d’intervention et de secours ont globalement réalisé treize mille huit cent quatre-vingt-onze interventions », indique le rapport de la direction de la sécurité civile.

Il s’agit, selon ce rapport, de 11471 assistances à personne dont 6818 interventions ordinaires et 4653 concernant les examens d’Etat, soit 73,83% ; 843 interventions diverses soit 9,43% : 712 secours à victime soit 7,82% ; 572 incendies soit 5,99% ; 240 accidents de circulation soit 2,35% ; 52 couvertures sécuritaires soit 0,58%.

Outre les activités quotidiennes de secours, chaque année, la sécurité civile accorde son attention à la couverture sanitaire des examens d’Etat. A cela s’ajoutent les activités menées dans le cadre des interventions liées aux incendies, aux secours à victimes, assistances à personnes et sauvetages, ainsi qu’à la période de confinement dû à la pandémie du coronavirus.


Les services de la sécurité civile ont aussi apporté leurs assistances aux hôpitaux : hôpital à domicile 624 soit 7% ; accouchement dans l’ambulance 27 cas soit 2% ; menace d’accouchement 1460 soit 27% ; accouchement à domicile 45 cas soit 3% ; accouchement dans la rue 12 cas soit 0,5% ; hôpital à hôpital 99 cas soit 5% ; avortements 2 cas soit 0,5% ; dépression mentale 9 cas soit 0,5% ; 1 cas de fausse couche soit 0,5%.

S’agissant du bilan des secours à victimes par catégorie et pourcentage, le directeur de l’administration et du personnel par intérim, le commandant Romain Mengue-Matondo, a indiqué que 373 victimes d’accidents de voie publique ont été enregistrées soit 52% ; 40 corps en dépôt soit 6% ; 8 cas de crise d’épilepsie soit 1% ; 4 cas de crise d’accident vasculaire soit 1%.

Plusieurs actions ont été réalisées dans les grandes villes, notamment Brazzaville et Pointe-Noire qui occupent respectivement 73,53% et 11,42% à la faveur de la forte concentration de la population et de la proximité des services de la sécurité civile.

L’évolution de l’activité opérationnelle sur l’échelle de quatre années traduit une augmentation constante des interventions, due à la présence permanente des unités, à la disponibilité des moyens opérationnels et à la vulgarisation permanente du numéro d’appel d’urgence, le « 118 ».


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut