Eco et Business › L'Eco en +

Congo-Etats-Unis : nouvel accord-cadre bilatéral de subvention

Denis Christel Sassou N’Guesso, Paul Sabatine et Ellen Thorburn lors de la signature de l'accord
Denis Christel Sassou N’Guesso, Paul Sabatine et Ellen Thorburn lors de la signature de l'accord.
L’accord définit le cadre juridique et conventionnel de l’assistance américaine et de l’Usaid au Congo, en lien avec la conservation de la biodiversité.

 

Le ministre de la Coopération internationale et de la Promotion du partenariat public-privé, Denis Christel Sassou Nguesso, et le directeur de la mission de l’Agence américaine pour le développement international (Usaid), Paul Sabatine, ont signé, le 14 septembre à Brazzaville, un accord-cadre bilatéral de subvention relatif à la réalisation des objectifs de croissance du Plan national de développement 2018-2022.

L’accord définit le cadre juridique et conventionnel de l’assistance américaine et de l’Usaid au Congo, en lien avec la conservation de la biodiversité, la réduction de la dégradation des forêts et l’amélioration d’un environnement favorable au développement de l’entrepreneuriat dans le secteur de l’économie verte.

Cette convention contribuera à l’exécution des objectifs du Plan national de développement 2018-2022, à travers ses deux piliers principaux, notamment la diversification de l’économie et la valorisation du capital humain.


A travers cette convention, l’Usaid va continuer à apporter de l’aide au développement et une assistance humanitaire pour élargir la capacité du pays en termes d’opportunités pour son développement.

Lors de cette signature, le ministre congolais, Denis Christel Sassou N’Guesso, a déclaré que cet accord a fait l’objet de quelques amendements, particulièrement sur l’élargissement de sa portée, l’augmentation de la durée de vie du programme et sur l’octroi des ressources additionnelles de l’Usaid pour appuyer la réalisation des objectifs de développement y afférents.  , a-t-il rappelé.

Pour sa part, le directeur de la mission de l’Usaid, Paul Sabatine, a fait savoir que cette convention marque une étape importante dans l’approfondissement des relations bilatérales entre le Congo et les Etats-Unis et exprime la volonté ainsi que la détermination des deux pays de faire avancer leur partenariat. « Le peuple américain est heureux d’offrir des programmes et des ressources qui soutiennent les objectifs humanitaires, sociaux, environnementaux et politiques. Nous restons ouverts à la recherche des moyens innovants pour collaborer davantage au profit du peuple congolais », a-t-il déclaré.

Dans le même sillage, la chargée d’affaires de l’ambassade des Etats-Unis d’Amérique, Ellen Thorburn, a révélé que d’autres accords sont à conclure avec le gouvernement congolais pour démontrer que les Etats-Unis souhaitent développer davantage d’activités au Congo.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut