Politique › Actualité

Economie, lutte contre la corruption et coopération en vedette dans la presse congolaise

Le Congo qui table pour cette année sur une croissance économique de 1,9%, un ancien ministre placé en garde à vue dans le cadre de la lutte contre la corruption, la signature en septembre d’une convention de développement de la zone économique spéciale entre la Chine et le Congo sont les sujets traités principalement ce jeudi par la presse congolaise.

« Congo-Economie : croissance attendue de 1,9% cette année » titre le bihebdomadaire La Semaine Africaine, selon qui « Le Conseil national du crédit, réuni le 12 juillet dernier à Brazzaville table sur taux de croissance du PIB réel de 1,9% cette année contre une récession de 2,6 enregistré en 2017. Cette projection est soutenue par le dynamisme attendu du secteur pétrolier (+12,3%), ce malgré le recul des activités dans le secteur hors pétrole (-4,6%) ».

Quant à l’hebdomadaire Le Nouveau Regard, il titre : « Un éléphant respire déjà le chaud et le froid : Enfin Rigobert Maboundou (ex ministre de l’Agriculture et de l’Elevage) a été placé en garde à vue à la DGST ».

A en croire l’hebdomadaire, l’admission de Maboundou à la Direction générale de la surveillance du


territoire (DGST) proviendrait de sa « gestion opaque de 114 milliards de FCFA entre janvier 2008 à mars 2016 au niveau du département qu’il avait en charge ».

Sur un tout plan, le quotidien Les Dépêches de Brazzaville s’intéresse à la coopération Chine –Congo et annonce la signature en septembre prochain d’une Convention de développement de la zone économique spéciale de Pointe-Noire.

« Cette Convention sera signée par les autorités des deux Etats au plus haut niveau en marge du sommet des chefs d’Etat d’Afrique et de Chine qui va se tenir dans deux mois », précise le quotidien national.


À LA UNE
Retour en haut