› Société

Congo-Changement climatique : adoption de la contribution déterminée

la ministre entourée du représentant résidant du PNUD et du coordonnateur de la CDN.
Après quelques jours d’échanges, les participants à l’atelier national de validation de la CDN révisée de la République du Congo l’ont adoptée.

 

Cinq groupes de travail ont été constitué suivant les thématiques ci-après : groupe 1, Diagnostic de l’existant et méthodologie d’élaboration de la Contribution déterminée au niveau national (CDN) révisée ; groupe 2 : Adaptation ; groupe 3 : Atténuation ; groupe 4 : Financement ; groupe 5 : Genre et dispositif institutionnel. Les cinq groupes ont produit chacun un rapport détaillé des travaux sur les contributions et les remarques de forme et de fond. Ces cinq rapports ont été adoptés avec amendements par les participants. C’était lors de la cérémonie de clôture présidée par la ministre de l’Environnement, du  Développement durable et du Bassin du Congo, Arlette Soudan-Nonault.

Les documents validés de sa CDN seront soumises au Conseil des ministres, puis au secrétariat exécutif de la convention cadres des Nations unies sur les changements climatiques, avant la COP 26, prévue en novembre 2021 à Glasgow en Ecosse.


La ministre Arlette Soudan-Nonault a indiqué que le niveau d’ambition de la République du Congo a été rehaussé au double plan qualitatif et quantitatif, notamment par : l’intégration du secteur forêt qui n’était pas comptabilisé dans les émissions et les absorptions de la CDN de 2015 ; la prise en compte de tous les autres secteurs émetteurs de gaz à effet de serre couverts par la Troisième communication nationale ; l’organisation des ateliers départementaux avec l’ensemble des parties prenantes ; la couverture de l’ensemble du pays ; les arrangements institutionnels ; la prise en compte de la dimension genre ; la prise en compte des ODD ; la prise en compte du scénario inconditionnel basé sur les appuis propres au pays.

Par cette validation, les parties prenantes nationales prennent l’engagement de poursuivre la marche dans la promotion du développement durable et la lutte contre les changements climatiques.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut