Eco et Business › L'Eco en +

Congo : bientôt de nouveaux équipements au port autonome de Brazzaville

Droits réservés.

Cette annonce a été faite le 28 mai à Brazzaville, lors de la sixième édition du forum du partenariat UE-Congo.

L’objectif est de rendre le port autonome de Brazzaville et les ports secondaires (PABPS) plus performants. Il faut tout de même dire que ce matériel ne vient pas à complémentarité de ce qui existe déjà mais il vient remplacer. C’est une action de L’Union européenne (UE), cette organisation financera l’achat de quatre grues dont deux de quarante tonnes et deux autres de six tonnes.

Cette information a été donnée le 28 mai à Brazzaville, pendant la 6ème édition du forum du partenariat UE-Congo. Ces infrastructures portuaires pourraient offrir à ses clients (armateurs, exploitants forestiers, industriels et négociants), les meilleures conditions d’accès au port de transit des marchandises.


Cette rénovation pourrait aussi être bénéfique dans la mesure où elle facilitera l’approvisionnement en produits vivriers et autres biens de consommation courante de qualité, contribuera à la création des emplois durables, enfin, donnera la possibilité aux riverains de développer des activités commerciales. Au niveau national et international, elle favorisera les investissements.

Pour rappel, cette action s’inscrit  dans le cadre d’une convention de financement établie via le dixième FED, que l’UE et le gouvernement congolais coopèrent depuis 2010, pour la réhabilitation du port public autonome de Brazzaville.  Vingt-six milliards francs CFA ont été investis par l’UE pour les réalisations suivantes : études de faisabilité et missions d’expertise, renforcement et rénovation de plus d’un kilomètre, enfin la fourniture des quatre grues.



À LA UNE
loading...
Retour en haut