Culture › Livres

Congo : « Au prix de leur vie », une signature de Ndeye Ngoné Ndour

Droits réservés.

L’ouvrage relate l’aventure des quatre jeunes sénégalais qui partent à la recherche d’eldorado. C’est un récit où se mêlent révolte, humour, tristesse, nostalgie, joie et regrets.

Le roman « Au prix de leur vie » raconte l’histoire de quatre amis, Thierno, Abdoulaye, Yoro et Souleymane qui décident de quitter leur pays le Sénégal pour aller tenter leur chance en Europe, poussés par le chômage et les difficultés sociales. Pour atteindre leurs objectifs, ils sont obligés d’utiliser des pirogues au risque de laisser leur vie.  Usant de moyens et de jeux de cache-cache pour organiser leur voyage, la préparation de leur périple doit se faire dans le secret.

Dans ce roman, ces personnages représentent cette jeunesse africaine soucieuse de son avenir, qui cherche au risque de se perdre, en fuyant la misère, les conditions déplorables de leur pays.

« Au prix de leur vie » est également l’histoire de toutes ces déchirures intérieures, de ces relations brisées et des principes foulés aux pieds juste pour exister. « Au prix de leur vie » est aussi la dure réalité du chômage de l’auteure, son vécu de jeune chercheuse d’emploi l’a inspirée à écrire son premier roman dans lequel elle évoque les conditions précaires qui poussent certains jeunes à prendre des risques pour améliorer leurs conditions de vie.


Ndèye Ngoné Ndour est de nationalité sénégalaise, juriste de formation spécialisée en droits de l’homme et paix et également spécialiste du genre, elle travaille actuellement dans une ONG internationale qui œuvre pour la protection de l’enfance où elle est coordinatrice de projet.

Elle est diplômée d’une Maitrise et d’un Master II à la Faculté des Sciences Juridiques et Politiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.  « Au prix de leur vie » est sa première publication. Le roman, disponible en version numérique, compte 256 pages.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut