Eco et Business › L'Eco en +

Congo : 195 attaques de navires enregistrés au Golfe de Guinée en 2020

195 attaques enregistrés au Golfe de Guinée en 2020.
Un symposium tenu à Pointe-Noire pour trouver des nouvelles méthode de lutte contre la piraterie maritime.

La ville de Pointe-Noire a abrité la troisième édition du symposium des chefs d’état-major des pays riverains du Golfe de Guinée.

 

Un symposium consacré à la lutte contre la piraterie maritime s’est tenu mercredi 10 novembre 2021, à Pointe-Noire. Il s’est agi du troisième édition du symposium des chefs d’état-major des pays riverains du Golfe de Guinée. L’information a été confirmée par un communiqué de presse du ministère congolais de la défense.

Organisé par le gouvernement congolais, en partenariat avec le commandement des forces françaises au Gabon, ce symposium a été présidé par le Premier ministre Anatole Collinet Makosso

Selon le chef du gouvernement congolais, le Golfe de Guinée qui s’étend du Sénégal à l’Angola, a enregistré pour la seule année 2020, 195 attaques de navires avec des moyens et des méthodes des pirates continuellement renforcés depuis quelque temps.

Au cours de la même année 2020, 130 des 135 enlèvements de marins recensés dans le monde, soit plus de 95%, ont eu lieu dans cette zone, selon un récent rapport du Bureau maritime international.


En 2013, les 19 pays qui composent le Golfe de Guinée avaient mis en place « l’architecture de Yaoundé » destinée à mener des actions communes et concertées contre la piraterie.

Les eaux du Golfe de Guinée, riches en hydrocarbures et en ressources halieutiques, sont de plus en plus exposées à la piraterie, ont affirmé des responsables sécuritaires de la région.

Le symposium a regroupé les Etats membres de cet espace maritime, à savoir : l’Angola, le Bénin, le Cameroun, le Cap-Vert, la Côte d’Ivoire, le Gabon, la Gambie, le Ghana, la Guinée-Bissau, la Guinée, le Nigeria, la RDCongp, le Sénégal, le Sierra Leone, le Togo et le Congo-Brazzaville.

Cette troisième édition s’est achevée avec l’organisation de l’exercice « Grand african Nemo », une démonstration dynamique des marines au large de Pointe-Noire.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut