Politique › Institutions

Commune de Mossendjo : la session budgétaire sous fond de désaccord

Les conseillers locaux de la Commune de Mossendjo se sont séparés lundi 18 mars 2019, pendant la session budgétaire, à cause de leurs divergences lors du vote du budget de l’exercice 2019.

Les discussions menées huit jours durant n’ont produit aucun résultat. Puisque le budget de l’Assemblée locale de Mossendjo n’a pas pu être voté, faute de consensus, à l’issue des travaux de la session budgétaire extraordinaire du conseil municipal de la localité.

Une attitude que le président de cette institution locale, Erick Blaise Ngouloubi Sayi, a qualifiée d’irresponsable.


« Ayant été élevé à la dignité d’honneur par la population de Mossendjo, je pensais que notre première mission serait celle de doter notre commune de ses instruments de pilotage, notamment le budget, mais hélas ! » S’est exclamé Erick Blaise Ngouloubi Sayi, le président tout en ajoutant « Nous n’avons pas pu, au sortir de cette session, voter le budget de la commune. » Avant d’exprimer son indignation et son amertume : « Ce qui renvoie aux yeux du monde l’image d’un conseil irresponsable. »

Amertume et indignation, pour la bonne raison que les égos et les émotions ont pris le dessus sur l’intérêt de la collectivité, a fait observer Erick Blaise Ngouloubi Sayi, le président du bureau exécutif de ce conseil.



Zapping Actu International
À LA UNE
loading...
Retour en haut