› Politique

CEEAC : la libre circulation des biens et des personnes au centre des discussions à Brazzaville

Le président congolais, Denis Sassou N’Guesso  en sa qualité de président de la CEEAC et le président de la Commission de l’institution ont débattu des questions de libre circulation, la sécurité et la zone de libre-échange africaine

Les deux hommes ont fait le tour des questions liées à l’intégration physique du Congo, et de la CEEAC et la situation sociopolitique au Congo, la zone de libre-échange continentale et du conflit armé en RCA. Le chef d’Etat congolais, par ailleurs président en exercice de la Communauté économique des Etats de l’Afrique central et son hôte ont décidé de prioriser l’intégration physique, les moyens de liaisons entre les Etats, dont la participation à la zone de libre-échange continentale (ZLECAF).

Le président de la Commission de la CEEAC rapporte que : « nous devons être liés physiquement dans la région », il fait savoir que c’est la question qui a été traitée premièrement. Ils ont également évoqué la situation sanitaire qui prévaut actuellement en République centrafricaine. Gilberto Da Piedale Verssimo souligne qu’il a : « reçu des instructions sur les mesures coordonnées que la région doit donner à cette affaire de la RCA. Pour bien faire la ZLECAF, nous avons besoin de la sécurité »


Il est important de préciser que la ZLECAF est une initiative lancée en 2019 au Rwanda, dans l’objectif de d’accroitre les échanges commerciaux entre les pays africains et promouvoir la libre circulation et l’intégration africaine


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut