Eco et Business › Ressources minières

Calixte Nganongo appelle la BSCA. Bank à consolider ses fondations au Congo

Pas d'image

« J’adhère à votre stratégie de conquête du marché bancaire de la Zone CEMAC et de l’Afrique toute entière », a récemment affirmé le ministre des Finances et du Budget Calixte Nganongo en s’adressant au Conseil d’administration de la banque sino-congolaise BSCA. Bank et à son président, Rigobert Roger Andely.

« Je suppose cependant que cette stratégie est graduelle, et que vous procéderiez d’abord à la consolidation des fondations de la banque au Congo », a-t-il déclaré, à l’occasion de l’inauguration de l’immeuble-siège de la Banque sino-congolaise pour l’Afrique à Brazzaville. Laquelle banque a vocation à s’étendre dans toute la sous-région et au-delà,

Aussi, le ministre a rappelé que « le Congo ne se limite pas qu’à Brazzaville et Pointe-Noire, il y a l’arrière-pays qui vous attend pour bénéficier aussi des services financiers ».

Calixte Nganongo est toutefois resté confiant quant à l’apport important du président du CA du nouvel établissement bancaire et ancien vice-gouverneur de la BEAC.


Le ministre est convaincu que ce dernier, qui est également ancien président suppléant de la COBAC, « saura faire respecter par la BSCA. Bank la réglementation bancaire en vigueur dans l’espace CEMAC », soulignant qu’il y tien, en sa qualité d’autorité monétaire du Congo.

Enfin, C. Nganongo a profité de cette tribune pour dire « que malgré la crise qui sévit dans la sous-région et le tarissement des sources de financement des banques, le système bancaire congolais est globalement résiliant et continue de soutenir l’économie du pays ».



À LA UNE
loading...
Retour en haut