Société › Faits divers

Brazzaville : deux chinois tués par des inconnus

Droits reservés

L’ambassade de Chine à Brazzaville a déclaré qu’elle travaillait avec le ministère congolais de l’Intérieur et l’Interpol pour mettre en place l’enquête afin de dévoiler les suspects.

Deux chinois ont été tués par balle dans la nuit de vendredi 14 septembre par des inconnus à Brazzaville. L’information a été confirmé par l’ambassade de Chine en République du Congo.

Une enquête a été ouverte par la police congolaise. Les victimes étaient des employés d’un chantier forestier situé dans la partie nord du Congo. Selon la police, les identités et le motif restent à préciser, mais il s’agit probablement d’un pillage.


L’ambassade chinoise a mise en garde contre la situation sécuritaire dans la capitale congolaise où une série d’incidents sécuritaires ont été signalés. Pour rappel, un agent de la société chinoise a fait l’objet d’un braquage à main armé le 15 septembre dernier au centre-ville.

À LA UNE
Retour en haut