Culture › Cinéma

Brazzaville accueille la deuxième saison de « Capitales africaines »

Après Bamako, Cotonou, Niamey et Yaoundé, le tour est revenu officiellement, le 3 juillet, à Brazzaville d’accueillir l’équipe de production de la collection à succès « Capitales africaines » pour le coup d’envoi de la deuxième saison de cette série panafricaine.

Pour la deuxième saison de « Capitales africaines », quatre nouvelles métropoles africaines sont mises à l’honneur : Brazzaville, Kigali, Dakar et Ouagadougou. Brazzaville, étant le point de départ, abritera le premier tournage de cette collection de série novatrice à partir du 20 juillet. Pour ce faire, un casting avait eu lieu le 1er juillet afin de sélectionner les meilleurs acteurs qui figureront dans « Brazzaville », première co-production congolaise de la chaîne de télévision A+.

« A travers trente épisodes de vingt-six minutes chacun, « Brazzaville »  abordera une guerre entre un père et son fils. Il sera question d’héritage, mode, musique et amour dans cette série. Le tout reste à découvrir », a expliqué Jean-Noël Gbehi Bah, concepteur, producteur et réalisateur de  » Capitales africaines ».

Coproduite par Scénarii et A+, la collection « Capitales africaines »est, en effet, un décryptage de la vie sociale, économique et politique des habitants d’une quinzaine d’agglomérations d’Afrique francophone. Ce recueil de séries vise à plonger le téléspectateur dans la vie quotidienne de la population du continent afin de valoriser la richesse culturelle, les traditions, les passions et espoirs de chaque peuple. Une belle façon de créer des ponts entre les différents pays de ce continent.

Ainsi, « Brazzaville » sera une manière de plus de mettre en avant une capitale qui fait vibrer le monde à travers son art, sa culture et son histoire. « A+ est très honoré d’apporter son expertise et son soutien à cette production audiovisuelle qui fera office d’une carte postale congolaise. Aussi, l’occasion est d’identifier et de valoriser les talents locaux », a déclaré Damiano Malchiodi, directeur général d’A+ et A+ Ivoire.


Après le grand succès de la saison 1 de la collection « Capitales africaines » auprès du public africain, celui-ci est impatient de découvrir la seconde dans un décor complètement différent.

Immerger les Brazzavillois dans la collection « Capitales africaines »

Afin de plonger les Brazzavillois dans la collection de cette série éponyme, trois épisodes de Bamako, extraits de la saison 1 de la collection « Capitales africaines » ont été diffusés à la salle CanalOlympia Poto-Poto. Le but étant de leur faire découvrir cette série et de leur faire jauger le savoir-faire de cette production.

« Je suis friande des séries africaines et j’ai vraiment apprécié la série Bamako qui n’est autre qu’une figure des réalités typiques du Mali avec une dose de leçons significatives à tirer. Et j’espère que le tournage de ‘’Brazzaville’’ reflètera bien ce qu’est notre cher beau pays dans toute sa diversité », a déclaré Gloire.



À LA UNE
loading...
Retour en haut