Société › Education

Bac 2022 : G. Maguessa lance une plateforme digitale pour raccourcir le temps des corrections

Congo
Les finalités
Une plateforme en ligne a été mise en place pour « raccourcir » le temps de traitement des corrections des épreuves du baccalauréat technique et professionnel 2022. C’est ce qui ressort d’une déclaration du gouvernement lue lundi 13 juin, par le ministre de l’Enseignement technique et professionnel, Ghislain Thierry Maguessa Ebome.

 

Toutes les dispositions ont été prises pour que les 18 325 inscrits au baccalauréat technique et professionnel session de juin 2022 soient fixés sur leur sort dans les délais d’attente relativement réduits.

C’est ce qui ressort d’un message du gouvernement rendu public  lundi 13 juin, par le ministre de l’Enseignement technique et professionnel, Ghislain Thierry Maguessa Ebome à l’occasion du lancement des épreuves écrites du baccalauréat technique et professionnel session de juin 2022.

A en croire le ministre, en termes d’innovation cette année, une plateforme digitale a été mise en place pour « raccourcir » le temps de traitement des corrections et la remontée des informations vers le site des examens.

Cette plateforme, affirme-t-il, est l’une des étapes d’un important processus de numérisation des examens et concours que le ministre de l’Enseignement technique et professionnel à commencer à implanter.

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.04.2022

La localité de Loutété

Loutété est une localité du sud-est du Congo située dans le département de la Bouenza. Avec une population d'environ 20 000 habitants. Traversée par le…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut