International › APA

Af’Sud/Covid-19: des progrès dans la vaccination (Ramaphosa)

L’Afrique du Sud fait de grands progrès dans son programme de vaccination contre le coronavirus entamé depuis six semaines.Le pays s’est fixé comme l’objectif de vacciner 41 millions de personnes dans le cadre de ses efforts pour atteindre l’immunité collective pour ses 50 millions d’habitants, a déclaré le président Cyril Ramaphosa dans son message à la nation.

« Notre programme national de vaccination a commencé et prend de l’ampleur », a-t-ol dit mardi soir lors d’un discours national sur les développements de la réponse du pays à la pandémie de Covid-19.

Ramaphosa a indiqué que son gouvernement avait mis en place un système électronique de données de vaccination pour gérer le déploiement des vaccins et orienter les Sud-Africains vers les sites de vaccination les plus proches de leur domicile.

Avec 54 sites médicaux fonctionnant actuellement comme lieux de vaccination, le plan consiste à créer 2.000 sites de ce type dans tout le pays pour les injections.

Et Ramaphosa d’expliquer : « Ce système de données de vaccination électronique vous permettra de vous inscrire, de recevoir une date et un site de rendez-vous, et d’avoir un certificat numérique ou une copie papier confirmant votre statut vaccinal ».

Le pays a commencé son programme de vaccination à la mi-février, la phase 1 se concentrant sur l’immunisation de 1,5 million d’agents de santé, a-t-il poursuivi.


« Cette phase est en passe d’être achevée d’ici trois mois. A ce jour, plus de 250.000 agents de santé ont reçu le vaccin Johnson & Johnson dans le cadre dudit programme », a-t-il déclaré.

Le président a par ailleurs révélé que le pays avait obtenu 11 millions de doses du vaccin à dose unique Johnson & Johnson, qui est réputé efficace contre les variants détectés dans le pays.

« Nous avons obtenu 20 millions de doses supplémentaires et sommes en train de finaliser l’accord avec Johnson & Johnson. Nous sommes également en train de finaliser un accord pour 20 millions de doses du vaccin Pfizer, qui nécessite deux doses.

« Cet approvisionnement en vaccins nous fournira suffisamment de doses pour vacciner 41 millions de personnes » afin de parvenir à l’immunité collective contre la pandémie de coronavirus, a-t-il conclu.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 19.04.2021

La traversée de l’Oubangui

L'Oubangui (aussi écrit Ubangi) est une rivière d'Afrique, et un affluent majeur du fleuve Congo en Afrique centrale. Elle s'écoule vers l'ouest, formant la frontière…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut