International › APA

Afrique du Sud : Jacob Zuma saisit la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples

L’ex-chef de l’Etat sud-africain demande désormais l’arbitrage de la juridiction africaine basée à Banjul, en Gambie, pour obtenir l’annulation de sa peine d’emprisonnement ferme.Jacob Zuma, condamné à quinze mois de prison, a épuisé toutes les voies de recours au plan national, a déclaré ce week-end sa fondation. En effet, la Cour constitutionnelle sud-africaine a rejeté, vendredi dernier, le recours en annulation de la condamnation de Zuma. Les conseils de l’ancien président avaient dénoncé l’arrêt de la Cour suprême pris en l’absence de leur client.

L’ex-président de la nation arc-en-ciel a écopé d’une peine de prison ferme suite à ses refus répétés de comparaître devant la Commission  Zondo, chargée d’enquêter sur les soupçons de corruption.

Jacob Zuma a donc été emprisonnée pour « outrage à la justice » en juin 2021. Son incarcération a alors déclenché les plus violentes émeutes depuis la fin de l’apartheid. Pour le moment, l’ancienne figure de la lutte anti-apartheid bénéficie d’une libération conditionnelle pour raisons médicales.


Élu président en mai 2009, Jacob Zuma a été contraint à la démission en février 2018. Il est accusé d’avoir détourné les deniers publics durant ses neuf années passées au pouvoir.


L’Info en continu
  • Congo
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 20.08.2021

Des rapides de Kintamo

A l’endroit où la rivière Djoué se jette dans le fleuve Congo dans le premier arrondissement (Makélékélé) de Brazzaville, on peut voir les rapides de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldebrazza.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut